Historique de la société

→ 1965 : la société SCHEIBER est créée en entreprise individuelle par M. SCHEIBER Roger. Son activité est la fabrication de transformateurs pour les grands noms de l’électroménager tels Thomson, Arthur Martin, Electrolux, …

→ Années 80 : intégration de l’électronique dans nos produits, premiers chargeurs de batteries, groupes de secours et convertisseurs.

→ Fin des années 80 : de nombreux projets avec chargeurs de batteries, sondes et tableau de commande aboutissent dans les véhicules de loisirs.

→ 1996 : l’entreprise devient une société anonyme à directoire et conseil de surveillance, M. Franck SCHEIBER en prend la direction.

→ 1994-1997 : le chiffre d’affaires reste stable aux alentours de 2 millions d’Euros.

→ 1995 : première centrale à bus I2C pour des ambulances

→ 1998 : nous sommes certifiés ISO 9000.

→ Années 2000 : baisse du chiffre d’affaires dans les véhicules de loisirs compensée par de nouveaux marchés dans l’industrie et le Nautisme.
– Evolution de notre système à bus I2C et passage au bus CAN : naissance du système MULTIBLOC.

→ 1997-2007 : le chiffre d’affaire atteint 4,5M€ avec un effectif de 62 personnes (soit une croissance du chiffre d’affaires de 111% avec des effectifs en hausse de 90%).

→ 2005 : innovation permanente : 40% des produits vendus ont moins de 5 ans.
Hommage à M. SCHEIBER Roger qui nous a quitté durant l’année.

→ 2006 : séparation des activités conception et vente de l’activité fabrication. SCHEIBER SA gère l’administratif, SCHEIBER Diffusion SAS conçoit et vend et SCHEIBER Industrie fabrique les produits.

→ 2006 : implantation d’une nouvelle ligne CMS automatique et d’une machine à souder à la vague, maitrise du process ROHS, amélioration de la traçabilité des contrôles des produits finis.

→ 2007 : mise en place de nouveaux bancs de contrôle automatique de produits.

→ 2008 : investissement dans une ligne de vernissage sélectif (tropicalisation des produits).

→ 2009 : filialisation de l’activité tôlerie fine, sérigraphie et peinture dans une nouvelle structure qui a pour nom INSETO, amélioration des flux dans l’atelier pour la ligne produits à résiner.
– Nous avons subi la crise avec une baisse de notre chiffre d’affaires de 33% à 2.8M d’Euros.

→ 2010 : mise en place de nouveaux bancs de contrôle et de moyens de mise sous surveillance de nos process. Mise à jour de notre ERP. Depuis 1965 l’entreprise a déposé 5 brevets dont 3 ces 5 dernières années.

→ 2011 : Cogestion de l’entreprise avec M. SIAUDEAU Jean-Paul, dirigeant issu du monde de l’Automobile et du Nautisme.
– Adhésion à l’alliance ENOCEAN qui fait la promotion de la technologie sans fil et sans pile.
– Dépôt d’un brevet autour d’un nouveau concept de produits basés sur la technologie ENOCEAN en sans fil et sans pile.
– L’effort de recherche et développement représente 8% du chiffre d’affaires 2011 de la société. »

→ 2012 : intégration de nos filiales Diffusion et Industrie dans SCHEIBER SA qui devient une société anonyme à conseil d’administration.
– Extension à l’international de notre brevet Sans fil/Sans Pile.
– Adhésion à l’association Can in Automation qui promeut le protocole CAN, travaille à sa normalisation et regroupe 560 sociétés.
– Recentrage sur nos marchés Véhicules de loisirs, Nautisme et Automobile. Intégration d’un nouveau secteur : le bâtiment et abandon de l’activité industrie. »

→ 2013 : remplacement de notre machine de sérigraphie par un modèle avec contrôle de la dépose de pâte à braser et une meilleure précision.

→ 2014 : investissement dans 2 nouvelles machines, placement et four CMS (remise à neuf de notre principal outil de fabrication). Réorganisation complète de notre l’atelier pour un travail en îlot. Déploiement d’un service industrialisation.